La Religion Seereer (« a ƭat Roog  »)

français

Ce site est en construction. Nouveau site web à venir. 

La religion Seereer ou  « ƭat Roog » («  le chemin du Divin  » ou  «  le chemin du Dieu » ) est la croyance religieuse d'origine du peuple seereer. Les seereers sont très diversifiés avec des langues différentes, et chaque groupe se réfère à l'Être Suprême dans sa propre langue maternelle. Les croyances et les pratiques religieuses des seereers sont toutefois très similaires et pratiquement impossibles à distinguer. Même les noms de l'Être suprême, indépendamment de la langue sont très étroitement liés et semblables par le nom et la prononciation. Par exemple, la divinité Saafi Koox Seen (variante: Kooh ou Kooh Seen selon la prononciation) est très similaire à la divinité suprême ndut et noon. Koox Seen est également très semblable à la divinité Seex Roog Seen (variantes: Rooh  ou Rooh Seen, selon la prononciation). Les noms Kooh et Rooh sont très similaires et sont adorés d'une manière semblable. Pour les Seereers qui adhèrent aux principes de la religion seereer, il n'est pas rare de voir des gens qui adorent et/ou invoquent toutes ces divinités suprêmes quelle que soit la langue qu'ils parlent. 

Il est courant de voir des gens considérer les croyances religieuses africaines comme animisme. Dans de nombreux cas, en particulier dans les ouvrages des savants, le terme « animisme » est utilisé comme un raccourci pour désigner les croyances religieuses africaines.  La religion Seereer n'est pas de « l’animisme » et le SRC n’utilise pas le terme pour désigner la religion seereer. Beaucoup de ceux qui pratiquent la foi, les théologiens seereer, les savants de la religion et de la culture seereer considèrent ce mot offensant ou inapproprié pour décrire la religion seereer et les croyances religieuses africaines en général. Dans le contexte seereer, le mot a été utilisé depuis l'époque coloniale par les colonialistes pour désigner les croyances religieuses d'origines du peuple seereer d'une manière négative. Il n'est pas rare de voir des Sénégambiens (sans distinction de croyance ethnique ou religieuse) se référer à la religion seereer comme « animisme ». Même le président Léopold Sédar Senghor (Leopool Sedaar Sengoor), un seereer de naissance, qui était un ardent défenseur de la religion et de la culture seereer, en dépit de ses convictions catholiques, utilisait le mot animisme pour désigner la religion seereer. Le savant seereer Babacar Sedikh Diouf (Babakar Sidiix Juuf), citant Henry Gravrand (« La civilisation sereer », vol II: Pangool, Nouvelles éditions africaines, Dakar (1990), ISBN 2-7236-1055-1,  p.142,) affirme que :

Pour une  liste de sujets ou ressources  relatives à divers aspects de la religion seereer,  s'il vous plaît faites défiler la liste ci-dessous et cliquez sur la rubrique correspondante. 

S'il ya quelque chose que nous n'avons pas et que vous aimeriez voir, s'il vous plaît contactez-nous .Certaines des vidéos et des images que nous avons sont gracieusement offerts par la communauté seereer, leurs amis ou des personnes/organisations qui soutiennent notre vision. Si vous avez n'importe quelle chose que vous pensez être important pour le patrimoine religieux seereer et que vous souhaitez nous donner, s'il vous plaît contactez- nous. Nous acceptons la plupart des choses liées aux seereer afin d'élargir notre archive religieuse. Tout ce que nous demandons, est que vous soyez le propriétaire du droit d'auteur ou que vous ayez le droit de nous le transmettre.

1. Les divinités

1.1 Dieu dans la religion Seereer, les divinités suprêmes des Seereer (les Seex, Saafi, Waro (ou Palor), Ndut, Noon et Laala).

1.1.1 Roog Seen (variantes : Roog, Rog ou Rooh): en Seereer-Siin, généralement adoré par les Seex

1.1.2 Koox Seen (variantes : Koox, Koh ou Kooh) : en Saafi-Saafi, généralement adoré par les Saafi.

1.1.3 ???????  : en Sili-Sili, généralement adoré par les Waro (ou Palor)

1.1.4 Kopé Tiatie Cac (aussi appelé :  Koh ou Koope) : en Ndut, généralement adoré par les Ndut

1.1.5 Kokh Kox ou Koh : en Noon, généralement adoré par les Noon

1.1.6 ??????? : en Laalaa (ou Lehar), généralement adoré par les Laalaa

1.2 Les demi-dieux

               1.2.1 Takhar 

               1.2.2 Tiurak

               1.2.3 Kumba Njaay 


« Yoonir »  en seereer-Siin, appelé « Seeseen » en Saafi-saafi et plus  communément connu sous le nom de « Sirius ».

Index de la religion Seereer

1. Divinites

2. Croyances

3. Lieu de culte et sites sacrés

4. Saints et/ou esprits enceins

5. Prières et offrandes

6. La vie après la mort (Jaaniiw)

7. Réincarnation (Ciiɗ)

8. Cosmogonie (mythe de création)

9. Cosmologie

10. Astronomie

11. Numérologie

12. Symboles et symbolisme

13. Loi religieuse Seereer

14. Rôle des Lamans

15. La classe sacerdotale : Saltigue

16. la prière pour la pluie

17. Rôle des hommes

18. Rôle des femmes

19. Patriarches Seereer

20. Matriarches Seereer

21. Personnages religieux

22. Figures notables connues pour avoir défendu la religion Seereer.

23. Les arts

24. Festivals

25. Le calendrier Seereer

26. Rites de passage

27. Légendes Seereer

28. Relations avec d'autres religions

29. Critique de religion Seereer

30. Critique de la classe sacerdotale

31 Des sentiments contre la religion Seereer

32. Influence de religion Seereer en Sénégambie.

33. Rites funèbres

34. Pyramides et tombeaux

35. Martyre


2.   Le Système de croyance


3.       Lieu de culte


3.1   Quelques sites et places sacrés

3.1.1          Fatick

3.1.2          Le fleuve Siin

3.1.3          Le fleuve Saluum

          3.1.4 Siin-Saalum (Sine-Saloum)

              3.1.5 Bawol

               3.1.6 Somb 

    3.1.7 La Point de Sangomar 

              3.1.8 Tattaguine 

 

               3.1.9 A Tukaar (ouTukar)

              3.1.10 Yaboyabo

3.1.11  Les cercles en pierre de la senegambi

3.1.11.1 Stèles de Roog

3.1.12 Tahompa (la puit de Tahompa a Kaymor) 

                 3.1.13 Chess (ou Thiès)

                 3.1.14 Jooɓaas (ou Diobass)

                 3.1.15 Bandia 

                 3.1.16 Guinabour 

                 3.1.17 Tchiki 

                 3.1.18 Kirène 

                 3.1.19 Ndiass (ou Diass) 

                 3.1.20 Dobour 


4.       Les saints et/ou esprits des enceins (Pangool)

4.1   La liste des Pangool Seereer : le village, la ville ou la cité qu’ils protègent et le patriclan ou matriclan qu’ils sont reliés

            4.1.1 Ginaaru Julang Juuf

                 4.1.2 Laga Ndong 

                 4.1.3 Lunguñ Juuf 

                 4.1.4 Mindiss 

                 4.1.5 Moussa Saar 

                 4.1.6 Njemeh (de Languème) 

                 4.1.7 Njoxona 

                 4.1.8 Ngojil Juuf 

                 4.1.9 Ngolum Juuf


5.       Compilation des prières et invocations Seereer (en Seereer-Siin, Anglais, Français, Saafi-Saafi, Ndut, Sili-Sili, Laalaa et Noon)

5.1   Les offrandes et les sacrifices (Sadax)


6.       La vie après la mort (Jaaniiw)


7.       La réincarnation (Ciiɗ)


8.       Cosmogonie  Seereer (mythe de création)


9.       La cosmologie Seereer


10.   L’astronomie Seereer


11.   La numérologie Seereer


12.   Symboles et symbolisme


13.   La loi religieuse Seereer


14.   Le rôle des Lamans dans la religion seereer (avant et après l'effondrement de l'ère  Lamanic)

      14.1      Pourquoi les Lamanes étaient rituellement tués au cours de l'ère Lamanic.


15.   Hauts prêtres  et prêtresses Seereer (Saltigue) - la classe sacerdotale


16.   Prière pour la pluie (par les Lamans) pendant l’ère Lamanic et par les Saltiges


17.   Le rôle des homes dans la religion Seereer


18.   Le rôle des femmes dans la religion Seereer


19.    Patriarches  Seereer

       19.1   YOP : Le premier homme jamais créé, basé sur le récit de création  Seereer (du récit de YAAB et de YOP).

       19.2     Ngoor : Un ancêtre masculin de la première ère (du récit de Unan et de Ngoor)

       19.3     Clans paternels Seereer

       19.4    Clans paternels et Totémisme  Seereer

       19.5     Hommes vénères dans la religion Seereer dans l’ère médiévale et post médiévale

19.5.1      Jegaan Jaay Juuf (Laman Jegan Juuf)

19.5.2   Jaan Fadé

19.5.3    Noxo Coro Juuf (ou Nohor Tioro Diouf)


20.   Matriarches Seereer

      20.1      YAAB : La première femme jamais créée, basé sur le récit de création seereer (du récit de YAAB et de YOP).

       20.2     Un ancien homme de la première ère (du récit d'Unan et de Ngoor)

       20.3      La légende de Jambooñ et d'Agaire (légende des Seereer et des Jola)

20.3.1    Jambooñ: Une ancienne femme Seereer

20.3.2      Clans maternels  Seereer

       20.4    Totémisme et Clans maternels  Seereer


21.   Personnages religieux

      21.1    YAAB et YOP (le premier homme et femme jamais créés)

      21.2     Unan et Ngoor (premiers ancêtres homme et femme)

      21.3     Jegaan Jaay Juuf (ou Laman Jegan Juuf) 

      21.4     Semou Njekeh Juuf (18em siècle)


22.   Figures notables connues pour avoir défendu la religion  Seereer (ère médiévale et post médiévale)

       22.1     Amar Gôdômat (Seereer : Ama Gôdô Maat/Maad) : tueur  d'Abu Bakr le chef des Almoravides

       22.2      Bukaro Ngooni Juuf : Martyre à l'attaque  surprise de Mbin o Ngoor

       22.3     Maad a Sinig Kumba Ndoofeen fa Maak Juuf (roi de Siin) : Défenseur de la foi avant, pendant et après la bataille de Fandane-Thiouthioune (ou la bataille de Somb).

       22.4    Laba Jeen Ngom (ou Laba Dièn Ngom) : Un des conseillers de Maad a Sinig Kumba Ndoofeen fa Maak Juuf

       22.5     Wassaly  Seen (ou Wasally Sene) : Un des conseillers de Maad a Sinig Kumba Ndoofeen fa Maak Juuf

       22.6    Wally Nyang (19ème siècle) : Réclamé le martyre à l'attaque par surprise de Ngaaye

       22.7   ISSA Laye Thiaw (érudit de religion Seereer)


23.   Les arts et la religion  Seereer

      23.1    Danses religieuses  Seereer

      23.2    Instruments musicaux  Seereer utilisés pour des occasions religieuses

      23.3   Poésie (Ciiɗ) dans la religion Seereer (Ciiɗ peut également signifier la réincarnation en Seereer)

      23.4   Musique Njuup : Musique religieuse conservatrice

      23.5  Tassu (variations : tassu, tassou ou tasu) : À l'origine, chants religieux


24.   Festivals religieux  Seereer


25.   Le calendrier  Seereer


26.   Rite de passage


27.   Encyclopédie des légendes  Seereer


28.   Relations entre la religion  Seereer et d'autres religions : L'Islam et christianisme

      28.1   Batailles ou Jihad contre les  Seereer (seulement basés sur la religion)

28.1.1      Introduction de l'Islam dans le Takrur et l'exode Seereer du Takrur

28.1.2      La Résistance Seereer à l'islamisation du 11ème siècle

28.1.3      Résistance  Seereer à l'islamisation (contre les Marabouts musulmans du 19ème siècle)

28.1.4      L'attaque surprise a Mbin o Ngoor (ou Mbin Ngor)

28.1.5      La bataille de Fandane-Thiouthioune (ou bataille de Somb)

28.1.6      La bataille de Kaymor (qui a commencée par une attaque surprise)

28.1.6.1 La mutilation de Tahompa (suicide de masse)

28.1.7      La bataille de Nanjigee

28.1.8      L'attaque  surprise a Ngaaye

28.1.9      La bataille de Naoduru

      28.2  Dialogue interconfessionnel entre les disciples de la religion Seereer et ceux des religions d'Abraham (principalement l'Islam, dans le  contexte de la Sénégambie et de la Mauritanie).


29.   Critique de la religion Seereer


30.   Critique de la classe sacerdotale  Seereer (Saltigue)


31.   Sentiments contre la religion Seereer (multiple facettes)

       31.1     Par les Français pendant l'ère coloniale (Sénégal)

        31.2   Par les Anglais pendant l'ère coloniale (Gambie)

        31.3  Par les médias sénégalais et gambiens

        31.4   Par les communautés musulmanes de la Sénégambie

        31.5    En Mauritanie


32.   Influence de la religion Seereer en Sénégambie


33.   Rites de funérailles  Seereer


34.   Les  tombeaux en pyramide


35.    Le martyre  et la religion Seereer

 

 La representation de l’univers selon les Seereers [dans] Henry Gravrand, « La civilisation sereer »Pangool (1990).